Ars Brevis Philosophici

L'Ambroisie du Soleil ou « La Pierre héroïque »

L’Ambroisie du Soleil ou « La Pierre héroïque »

Publicités

Catéchèse facebookienne

Pour fins de conservation et de conversation, je recopie ici ce que j’ai répondu à un contact facebookien, rosicrucien dans sa démarche, qui transmet des paroles de « maîtres », desquels il se considère sans doute pas loin de faire partie, qui affirment que les religions et les Églises avec leur caste sacerdotale sont le plus grand fléau de l’humanité, et proclame:

  • que les religions sont « l’opium du peuple »;
  • qu’on nous ment depuis des millénaires;
  • que les dogmes sont à des années-lumière de la spiritualité;  d’ailleurs dans leur langage, religion et dogmes sont à peu près synonymes;
  • qu’au tout début de notre descente sur terre, il n’y avait pas de religions puisque nous étions directement reliés avec le monde spirituel;
  • qu’il existerait un enseignement christique parfait des origines, dont toutes les Églises d’aujourd’hui, particulièrement l’Église catholique, auraient perdu la trace;
  • qu’il existerait une église de Jean (invisible et spirituelle) qui s’est toujours transmise jusqu’à nos jours;
  • et qu’il y a certaines personnes triées sur le volet qui sont dépositaires des enseignements christiques de l’origine (dont il considère sans doute faire partie aussi).

Lire la suite

Une oasis dans le désert

OasisJe regarde avec étonnement et émerveillement l’implantation de ces monastères bénédictins en terre du Sénégal, une terre en très grande majorité musulmane.

Keur Moussa et Keur Guilaye

Un groupe de moines de Solesmes sont arrivés à Keur Moussa en 1963, en y développant peu à peu tout un milieu de vie tant spirituel, qu’agricole.
Ils célèbrent donc les 50° anniversaire cette année.
Non loin, à Keur Guilaye, il y a aussi un dispensaire sous la responsabilité des moniales bénédictines, qui donnent des soins et aussi de l’éducation.

Une belle aventure où la population locale y trouve son compte, et des lieux spirituels et de vie qui prennent aussi de plus en plus la couleur locale, par les jeunes qui y entrent, par l’intégration de la musique locale, etc..   Une belle histoire à regarder en 5 vidéos.

Je me sers souvent de leurs chants pour l’Office quotidien, en communion avec eux et l’Église entière.
Lire la suite

Une réflexion autour des valeurs

Je viens de trouver ce texte assez élaboré de Serge Carfantan autour des valeurs.  Cette leçon de philosophie et spiritualité est disponible au complet dans sa version définitive avec les dossiers annexés. 

Il me faudra un certain temps pour le lire au complet et en saisir toute la portée, mais déjà je note quelques réflexions pertinentes en regard de l’intérêt présent autour du projet de « charte des valeurs québécoises ».

Par exemple, autour de la « démocratie »: Lire la suite

Préservateurs de patrimoine

CalligrapheJe me sens proche de la mouvance et de la spiritualité monastiques, c’est donc avec émotion et dévotion que je reçois cette adresse du pape aux Carmes, comme s’il s’adressait un peu à moi. Et j’aurais envie d’ajouter qu’en ces temps où se propage l’indifférence religieuse (en tout cas ici au Québec au regard de la foi catholique) et la laïcité un peu agressive, qu’il ne faudrait pas trop compter sur les institutions gouvernementales pour préserver le riche patrimoine spirituel de notre tradition catholique.

Je pense qu’à l’instar des monastères des temps passés, ceux d’aujourd’hui auraient là une mission toute désignée, de conserver bien précieusement tous ces trésors spirituels, tant physiques par les livres et tous autres supports médiatiques, que par leurs pratiques et vie communautaires.  Car viendra peut-être le jour où cette génération montante cherchera des « refuges » et des « repères », et peinera grandement à les trouver.

Ah si je pouvais me retirer dans un monastère, que cela serait mon plus cher désir !

http://www.zenit.org/fr/articles/revenir-a-la-simplicite-d-une-vie-centree-sur-l-evangile
Lire la suite

Aaron figure du Christ

Couleurs AaronJe viens de lire le chapitre 28 du livre de l’Exode où les vêtements qui doivent couvrir Aaron comme prêtre sacrificateur, sont décrits dans les moindres détails.  Les couleurs bleu, pourpre, cramoisi, écarlate, sont largement utilisées.  Et l’or, présent partout.  D’après la description détaillée et minutieuse, ils devaient être magnifiques. Lire la suite